Les Territoires depuis 2017

Face au sentiment d’abandon et aux fractures territoriales, aucun territoire de la République ne pouvait être laissé de côté. Ce quinquennat est celui d’engagements concrets en faveur du retour des services publics, des centres-bourgs revitalisés et de territoires ruraux qui regardent vers l’avenir.

« Collectivement, ce que nous avons à faire, c’est réinventer notre territoire. Et il n’y a, en la matière, pas de fatalité. »
Emmanuel Macron, discours du 19 novembre 2019
1. LE RETOUR DES SERVICES ESSENTIELS

✔   Dès 2022, les principaux services publics seront désormais disponibles à moins de 30 minutes pour tous grâce aux 2 000 France services : Pôle Emploi, Assurance maladie, la Poste ou encore la CAF à portée afin de mieux accompagner chaque citoyen dans ses démarches.

✔   900 nouvelles maisons de santé pour lutter contre les déserts médicaux sur l’ensemble du territoire et l’ouverture du recrutement de 400 médecins salariés dans les zones tendues. À cela s’ajoute la fin du numerus clausus, qui augmentera à terme le nombre de médecins formés pour suivre l’évolution de la population.

✔   La fin des zones blanches. Grâce à nos actions, la 4G est désormais déployée sur 96% du territoire. 80% du territoire français sera couvert par la fibre en 2022.

2. LE DÉVELOPPEMENT DE LA FRANCE RURALE

✔   La situation des agriculteurs s’améliore : ils ont plus de pouvoir pour négocier les prix. Et sur leur retraite, promesse tenue : pour près de 200 000 d’entre eux, elle est augmentée de 120 euros en moyenne et son minimum est rehaussé à 85% du SMIC contre75% auparavant.

✔   Les mobilités du quotidien s’améliorent et un pas est fait dans la lutte contre l’enclavement. Avec500 millions d’euros du plan de relance, les petites lignes de train sont sauvegardées et les trains de nuits sont de retour, comme l’illustre la réouverture prochaine Paris-Tarbes-Hendaye.

✔   Avec le programme 1 000 cafés, une centaine de lieux de vie situés dans des communes de moins de3500 habitants ont été sauvés d’une fermeture, et ont même vu leur offre de service s’enrichir.

3. LE RENOUVEAU DES VILLES ET DES PERSPECTIVES DE FUTUR

✔   Grâce au programme Action cœur de Ville, l’État finance la revitalisation les centres-bourg de 222villes : à Figeac, dans le Lot, la gare se modernise, à Annonay, en Ardèche de nouveaux commerces s’installent en centre-ville, à Châtellerault en Vienne,35 immeubles sont rénovés. C’est du concret !

✔   Le programme Petites villes de demain, ce sont plus de 1 600 communes de moins de 20 000 habitants qui sont accompagnées à hauteur de 3 milliards d’euros pour améliorer la vie quotidienne et conduire des projets de territoires concrets et durables.

✔   Pour lutter contre les difficultés et la censure des jeunes issus de territoires enclavés à pour suivre leurs études, nous mobilisons 25 millions d’euros pour déployer des Campus connectés qui formeront 25 000 étudiants d’ici à 2025.

1. LE RETOUR DES SERVICES ESSENTIELS

✔   Dès 2022, les principaux services publics seront désormais disponibles à moins de 30 minutes pour tous grâce aux 2 000 France services : Pôle Emploi, Assurance maladie, la Poste ou encore la CAF à portée afin de mieux accompagner chaque citoyen dans ses démarches.

✔   900 nouvelles maisons de santé pour lutter contre les déserts médicaux sur l’ensemble du territoire et l’ouverture du recrutement de 400 médecins salariés dans les zones tendues. À cela s’ajoute la fin du numerus clausus, qui augmentera à terme le nombre de médecins formés pour suivre l’évolution de la population.

✔   La fin des zones blanches. Grâce à nos actions, la 4G est désormais déployée sur 96% du territoire. 80% du territoire français sera couvert par la fibre en 2022.

2. LE DÉVELOPPEMENT DE LA FRANCE RURALE

✔   La situation des agriculteurs s’améliore : ils ont plus de pouvoir pour négocier les prix. Et sur leur retraite, promesse tenue : pour près de 200 000 d’entre eux, elle est augmentée de 120 euros en moyenne et son minimum est rehaussé à 85% du SMIC contre75% auparavant.

✔   Les mobilités du quotidien s’améliorent et un pas est fait dans la lutte contre l’enclavement. Avec500 millions d’euros du plan de relance, les petites lignes de train sont sauvegardées et les trains de nuits sont de retour, comme l’illustre la réouverture prochaine Paris-Tarbes-Hendaye.

✔   Avec le programme 1 000 cafés, une centaine de lieux de vie situés dans des communes de moins de3500 habitants ont été sauvés d’une fermeture, et ont même vu leur offre de service s’enrichir.

3. LE RENOUVEAU DES VILLES ET DES PERSPECTIVES DE FUTUR

✔   Grâce au programme Action cœur de Ville, l’État finance la revitalisation les centres-bourg de 222villes : à Figeac, dans le Lot, la gare se modernise, à Annonay, en Ardèche de nouveaux commerces s’installent en centre-ville, à Châtellerault en Vienne,35 immeubles sont rénovés. C’est du concret !

✔   Le programme Petites villes de demain, ce sont plus de 1 600 communes de moins de 20 000 habitants qui sont accompagnées à hauteur de 3 milliards d’euros pour améliorer la vie quotidienne et conduire des projets de territoires concrets et durables.

✔   Pour lutter contre les difficultés et la censure des jeunes issus de territoires enclavés à pour suivre leurs études, nous mobilisons 25 millions d’euros pour déployer des Campus connectés qui formeront 25 000 étudiants d’ici à 2025.

LE SAVIEZ-VOUS ?

BIO

Depuis le début du quinquennat, l’équivalent de la surface agricole d’un département français a été converti à l’agriculture bio, notamment grâce aux aides à la conversion.

2,5 MILLIARDS

Le plan de relance se concentre sur l’investissement du quotidien : petites lignes, vélo, TER et trains de nuits pour un montant de 2,5 milliards d’euros.

600 000

Pendant la crise de la Covid, plus de 600 000 TPE-PME, souvent localisées en dehors des métropoles, ont été aidées financièrement par l’État. C’est 13 millions d’emplois préservés avec le chômage partiel.

Découvrez les thématiques