L'Outre-mer depuis 2017

Depuis 2017, nous agissons pour libérer le potentiel des Outre-mer : développement des activités économiques, politique de continuité territoriale, soutien à la jeunesse, investissements dans les infrastructures, affirmation de nos cultures ultramarines, et nous y mettons les moyens. Nous regardons l’Histoire en face, en assumant la vérité : sur le scandale environnemental de la chlordécone, le fait nucléaire en Polynésie, le devoir de mémoire et l’esclavage.

« Vous redire aussi symboliquement, vous signifier, que la Nation française se tient par cette unité de géographie, d’imaginaire, d’engagement ; et que la Nation française n’est pas simplement limitée à l‘Hexagone. »
Emmanuel Macron, Discours du 28 juin 2018
QUOI QU’IL EN COÛTE FACE À LA CRISE SANITAIRE

✔ Pendant la crise du Covid, notre pays a été le plus protecteur au monde. 5 milliards d’euros à destination des entreprises ultramarines pour préserver l’emploi pendant la crise sanitaire et faciliter la reprise :

• Plus de 700 millions d’euros pour les TPE et PME

• 3,3 milliards d’euros de prêts garantis par l’État

• 500 millions d’euros pour les salariés au chômage partiel

+ D’INVESTISSEMENTS DANS LES SERVICES PUBLICS

✔Grâce au Ségur de la Santé, 1,1 milliards d’euros ont été investis dans les systèmes de santé pour moderniser les équipements et renforcer les équipes soignantes.

Ouverture de France Service dans la totalité des départements et régions d’Outre-mer : plus de 56 maisons crées pour permettre aux ultramarins d’avoir un bouquet de services publics de proximité.

✔500 millions d’euros investis ou programmés pour renouveler les réseaux d’eau et pallier les défaillances. Cet investissement a permis par exemple la création d’un syndicat unique de l’eau (SMO) en Guadeloupe, des travaux d’urgence en Martinique, l’accès à l’eau de 40 villages isolés en Guyane.

✔Augmentation de plus de 13% de la Dotation Globale de Fonctionnement pour les collectivités locales.

3. + DE SÉCURITÉ

 ✔Plus de policiers et de gendarmes : +18% en Guyane, +60% à Mayotte.

✔La signature d’accords historiques : avec le Surinam pour protéger les frontières, avec le Brésil pour la coopération policière et judiciaire, avec des pays du Pacifique pour former des gardes côtes.

✔Le lancement de l’opération Harpie 2 pour lutter contre l’orpaillage illégal en Guyane.

4. + DE SOLIDARITÉ

✔À Mayotte : depuis le 1er octobre 2021, l’allocation adulte handicapé (AAH) est versée dans les mêmes conditions que dans l’hexagone.

✔À La Réunion : l’État a recentralisé le RSA et instauré un bouclier qualité-prix sur les produits du quotidien.

✔À Saint-Martin et Saint-Barthélemy : un plan de reconstruction de 46 millions d’euros a été engagé pour la reconstruction suite à l’ouragan Irma.

QUOI QU’IL EN COÛTE FACE À LA CRISE SANITAIRE

✔ Pendant la crise du Covid, notre pays a été le plus protecteur au monde. 5 milliards d’euros à destination des entreprises ultramarines pour préserver l’emploi pendant la crise sanitaire et faciliter la reprise :

• Plus de 700 millions d’euros pour les TPE et PME

• 3,3 milliards d’euros de prêts garantis par l’État

• 500 millions d’euros pour les salariés au chômage partiel

+ D’INVESTISSEMENTS DANS LES SERVICES PUBLICS

✔Grâce au Ségur de la Santé, 1,1 milliards d’euros ont été investis dans les systèmes de santé pour moderniser les équipements et renforcer les équipes soignantes.

Ouverture de France Service dans la totalité des départements et régions d’Outre-mer : plus de 56 maisons crées pour permettre aux ultramarins d’avoir un bouquet de services publics de proximité.

✔500 millions d’euros investis ou programmés pour renouveler les réseaux d’eau et pallier les défaillances. Cet investissement a permis par exemple la création d’un syndicat unique de l’eau (SMO) en Guadeloupe, des travaux d’urgence en Martinique, l’accès à l’eau de 40 villages isolés en Guyane.

✔Augmentation de plus de 13% de la Dotation Globale de Fonctionnement pour les collectivités locales.

3. + DE SÉCURITÉ

 ✔Plus de policiers et de gendarmes : +18% en Guyane, +60% à Mayotte.

✔La signature d’accords historiques : avec le Surinam pour protéger les frontières, avec le Brésil pour la coopération policière et judiciaire, avec des pays du Pacifique pour former des gardes côtes.

✔Le lancement de l’opération Harpie 2 pour lutter contre l’orpaillage illégal en Guyane.

4. + DE SOLIDARITÉ

✔À Mayotte : depuis le 1er octobre 2021, l’allocation adulte handicapé (AAH) est versée dans les mêmes conditions que dans l’hexagone.

✔À La Réunion : l’État a recentralisé le RSA et instauré un bouclier qualité-prix sur les produits du quotidien.

✔À Saint-Martin et Saint-Barthélemy : un plan de reconstruction de 46 millions d’euros a été engagé pour la reconstruction suite à l’ouragan Irma.

LE SAVIEZ -VOUS ?

STOP

Fin du projet « Montagne d’Or » et réforme du code minier pour une filière aurifère responsable.

500 EUROS

C’est l’investissement supplémentaire par habitant du plan logement Outre-Mer pour soutenir la réhabilitation des logements.

97 millions d'euros

C’est le montant du Plan Chlordécone IV pour mieux indemniser les victimes et accompagner les filières agricoles.

Accélération

En Polynésie, les démarches concernant les droits à réparation suite aux essais nucléaires et la déclassification des archives ont été accélérées.

FIN DES ACCORDS DE NOUMÉA

L’État a organisé trois référendums en Nouvelle-Calédonie.

Découvrez les thématiques