Les Solidarités depuis 2017

Depuis 2017, notre politique économique a créé de la richesse, largement redistribuée. Des hausses historiques des budgets, après des années de coupe, ont permis de nouvelles protections et des politiques ambitieuses au service des solidarités.

« Nous vivons dans un pays où la promesse républicaine est ainsi trop souvent déçue, parce que nous avons maintenu les droits formels sans nous soucier assez de faire qu’ils soient des droits réels. »
Emmanuel Macron, Discours du 13 juin 2018
1. QUOI QU’IL EN COÛTE FACE À LA CRISE SANITAIRE

✔   Pendant la crise du Covid, notre pays a été le plus protecteur au monde. 13 millions de salariés ont conservé un travail et un salaire grâce au chômage partiel, 2 000 000 d’entreprises ont été aidées.

✔   Pendant la crise : plus de 6 millions de repas CROUS à 1€, plus d’1 million de jeunes a reçu les aides d’urgence de 150 euros.

2. UN GAIN DE POUVOIR D’ACHAT POUR LES FRANÇAIS

✔   Le revenu d’un travailleur au SMIC a augmenté de plus de 100 euros nets, grâce notamment à la baisse des cotisations, la revalorisation de la prime d’activité ou la défiscalisation des heures supplémentaires.

✔   L’impôt sur le revenu a aussi été baissé pour 17 millions de foyers : 5 milliards de moins, soit 300 euros par foyer.

✔   Le minimum vieillesse et l’Allocation Adulte Handicapé ont été augmentés de 100 euros par mois. C’est l’équivalent d’un treizième mois.

3. UN COMBAT POUR L’ENFANCE

✔   Avec la mise en place des petit déjeuners gratuits et des repas à 1 euro, 150 000 enfants commencent la journée le ventre plein et, dans 4 000 communes et intercommunalités, ils mangent à leur faim le midi.

✔   Pour mieux accompagner les jeunes sortant de l’aide sociale à l’enfance, ces derniers vont bénéficier d’aides pour accéder au logement, à des bourses, ainsi qu’à l’insertion socioprofessionnelle.

4. UN ACCÈS AUX SOINS ET AU LOGEMENT & UN PARTENARIAT RENOUVELÉ AVEC LES ASSOCIATIONS

Les plus modestes peuvent mieux se soigner, avec la complémentaire santé à 1 euro par jour, le remboursement à 100% des aides auditives, prothèses dentaires et lunettes, le reste à charge zéro.

Avec la création d’une cinquième branche de la sécurité sociale, nous avons généralisé les infirmières de nuit en EHPAD et revalorisé les métiers de l’accompagnement des personnes âgées.

Pour les plus démunis des Français, la politique du “Logement d’abord” donne des résultats inespérés : 150 000 personnes sont sorties de la rue en 2 ans.

Une généralisation de l’hébergement d’urgence, avec des efforts bien au-delà de la crise sanitaire.

Lancée pendant la crise, la plateforme jeveuxaider.gouv.fr se pérennise et permet d’engager 330 000 bénévoles dans plus de 5000 organisations.

Le doublement du budget alloué à l’aide alimentaire en 2020, afin de soutenir les distributions par les associations.

1. QUOI QU’IL EN COÛTE FACE À LA CRISE SANITAIRE

✔   Pendant la crise du Covid, notre pays a été le plus protecteur au monde. 13 millions de salariés ont conservé un travail et un salaire grâce au chômage partiel, 2 000 000 d’entreprises ont été aidées.

✔   Pendant la crise : plus de 6 millions de repas CROUS à 1€, plus d’1 million de jeunes a reçu les aides d’urgence de 150 euros.

2. UN GAIN DE POUVOIR D’ACHAT POUR LES FRANÇAIS

✔   Le revenu d’un travailleur au SMIC a augmenté de plus de 100 euros nets, grâce notamment à la baisse des cotisations, la revalorisation de la prime d’activité ou la défiscalisation des heures supplémentaires.

✔   L’impôt sur le revenu a aussi été baissé pour 17 millions de foyers : 5 milliards de moins, soit 300 euros par foyer.

✔   Le minimum vieillesse et l’Allocation Adulte Handicapé ont été augmentés de 100 euros par mois. C’est l’équivalent d’un treizième mois.

3. UN COMBAT POUR L’ENFANCE

✔   Avec la mise en place des petit déjeuners gratuits et des repas à 1 euro, 150 000 enfants commencent la journée le ventre plein et, dans 4 000 communes et intercommunalités, ils mangent à leur faim le midi.

✔   Pour mieux accompagner les jeunes sortant de l’aide sociale à l’enfance, ces derniers vont bénéficier d’aides pour accéder au logement, à des bourses, ainsi qu’à l’insertion socioprofessionnelle.

4. UN ACCÈS AUX SOINS ET AU LOGEMENT & UN PARTENARIAT RENOUVELÉ AVEC LES ASSOCIATIONS

Les plus modestes peuvent mieux se soigner, avec la complémentaire santé à 1 euro par jour, le remboursement à 100% des aides auditives, prothèses dentaires et lunettes, le reste à charge zéro.

Avec la création d’une cinquième branche de la sécurité sociale, nous avons généralisé les infirmières de nuit en EHPAD et revalorisé les métiers de l’accompagnement des personnes âgées.

Pour les plus démunis des Français, la politique du “Logement d’abord” donne des résultats inespérés : 150 000 personnes sont sorties de la rue en 2 ans.

Une généralisation de l’hébergement d’urgence, avec des efforts bien au-delà de la crise sanitaire.

Lancée pendant la crise, la plateforme jeveuxaider.gouv.fr se pérennise et permet d’engager 330 000 bénévoles dans plus de 5000 organisations.

Le doublement du budget alloué à l’aide alimentaire en 2020, afin de soutenir les distributions par les associations.

LE SAVIEZ-VOUS ?

1000 PREMIERS JOURS

C’est une nouvelle stratégie pour mieux accompagner enfants et parents, du quatrième mois de grossesse aux deux ans.

GARANTIS

Le versement des pensions alimentaires en cas d’impayés, par un nouveau mécanisme de la CAF.

+1 MILLIARDS D'EUROS

Le budget consacré pour accompagner 200 000 bénéficiaires vers l’emploi.

9 MILLIARDS D'EUROS

C’est le montant du plan pauvreté, en complément des mécanismes de solidarités.

Découvrez les thématiques