Les Jeunes depuis 2017

L’orientation, les besoins financiers, la confiance en soi : il y avait beaucoup à faire pour les jeunes, avant même la crise sanitaire. Les jeunes Français attendaient des résultats, notre engagement a été massif.

« La jeunesse ne doit pas être la génération sacrifiée, elle doit être la génération de l’ambition redoublée.  »
Emmanuel Macron, Discours du 8 septembre 2020
1. DONNER UNE SOLUTION À CHAQUE JEUNE, QUEL QUE SOIT SON PROFIL

   Il fallait d’abord aider… ceux qui étudiaient : nous avons supprimé la cotisation à la sécurité sociale étudiante, une économie de 125 euros, ceux qui n’y arrivaient pas, même en travaillant : la prime d’activité a été augmentée de 90€ par mois, ceux qui avaient du mal à se loger : grâce à la caution gratuite VISALE pour louer sans l’apport des parents.

   Pendant la crise : 11 millions de repas à 1€, une aide exceptionnelle de 150€ pour tous les étudiants boursiers, le gel consécutif des droits d’inscription et des loyers des Crous en 2020-2021, et la gratuité des consultations chez un psychologue pour tous les étudiants.

2. PERMETTRE AUX JEUNES DE S’ÉMANCIPER ET... D’ÊTRE ÉGAUX

✔   1 jeune, 1 solution, et plus de 9 milliards pour 3 millions de jeunes. Le plan le plus ambitieux d’Europe pour les jeunes.

   Dans quelques mois, tous les jeunes sans emploi et sans formation de moins de 26 ans auront accès à un revenu d’engagement, sans autre condition.

✔   L’obligation de formation portée de 16 à 18 ans alors que chaque année 60 000 jeunes sortaient du système scolaire sans qualification.

   Grâce au Plan Banlieues, 30 000 stages de troisième, dans le secteur public et le privé, ont été proposés aux jeunes des quartiers prioritaires.

3. AMÉLIORER LE QUOTIDIEN

   En 2022, plus de 800 000 jeunes de 18 ans bénéficieront d’un Pass Culture, 300 euros pour lire, aller au cinéma, au théâtre... Un accès à toute la culture qui sera bientôt élargi du collège au lycée jusqu’à 500 euros !

   De nouvelles aides financières pour le permis de conduire, que ce soit pour les apprentis ou via le Compte personnel de formation, jusqu’à 1 200 euros.

   Plus de solidarité avec la gratuité des protections hygiéniques pour les étudiantes et de la contraception féminine jusqu’à 25 ans à partir de 2022.

 La complémentaire santé solidaire pour les étudiants aux revenus modestes améliore l'accès à la santé

4. PRENDRE PART AUX GRANDS COMBATS DE LA JEUNESSE

✔   Pour le climat : fermeture des centrales à charbon qui polluent autant que 4 millions de voitures, suppression du plastique à usage unique, interdiction du broyage des poussins vivants...

✔   Pour l’égalité femme-homme : verbalisation du harcèlement de rue, doublement des places d’hébergement d’urgence, allongement du congé paternité et PMA pour toutes.

✔   Contre les discriminations : généralisation des caméras-piétons pour les forces de l’ordre, lancement d’une plateforme de signalement des discriminations.

1. DONNER UNE SOLUTION À CHAQUE JEUNE, QUEL QUE SOIT SON PROFIL

   Il fallait d’abord aider… ceux qui étudiaient : nous avons supprimé la cotisation à la sécurité sociale étudiante, une économie de 125 euros, ceux qui n’y arrivaient pas, même en travaillant : la prime d’activité a été augmentée de 90€ par mois, ceux qui avaient du mal à se loger : grâce à la caution gratuite VISALE pour louer sans l’apport des parents.

   Pendant la crise : 11 millions de repas à 1€, une aide exceptionnelle de 150€ pour tous les étudiants boursiers, le gel consécutif des droits d’inscription et des loyers des Crous en 2020-2021, et la gratuité des consultations chez un psychologue pour tous les étudiants.

2. PERMETTRE AUX JEUNES DE S’ÉMANCIPER ET... D’ÊTRE ÉGAUX

✔   1 jeune, 1 solution, et plus de 9 milliards pour 3 millions de jeunes. Le plan le plus ambitieux d’Europe pour les jeunes.

   Dans quelques mois, tous les jeunes sans emploi et sans formation de moins de 26 ans auront accès à un revenu d’engagement, sans autre condition.

✔   L’obligation de formation portée de 16 à 18 ans alors que chaque année 60 000 jeunes sortaient du système scolaire sans qualification.

   Grâce au Plan Banlieues, 30 000 stages de troisième, dans le secteur public et le privé, ont été proposés aux jeunes des quartiers prioritaires.

3. AMÉLIORER LE QUOTIDIEN

   En 2022, plus de 800 000 jeunes de 18 ans bénéficieront d’un Pass Culture, 300 euros pour lire, aller au cinéma, au théâtre... Un accès à toute la culture qui sera bientôt élargi du collège au lycée jusqu’à 500 euros !

   De nouvelles aides financières pour le permis de conduire, que ce soit pour les apprentis ou via le Compte personnel de formation, jusqu’à 1 200 euros.

   Plus de solidarité avec la gratuité des protections hygiéniques pour les étudiantes et de la contraception féminine jusqu’à 25 ans à partir de 2022.

 La complémentaire santé solidaire pour les étudiants aux revenus modestes améliore l'accès à la santé

4. PRENDRE PART AUX GRANDS COMBATS DE LA JEUNESSE

✔   Pour le climat : fermeture des centrales à charbon qui polluent autant que 4 millions de voitures, suppression du plastique à usage unique, interdiction du broyage des poussins vivants...

✔   Pour l’égalité femme-homme : verbalisation du harcèlement de rue, doublement des places d’hébergement d’urgence, allongement du congé paternité et PMA pour toutes.

✔   Contre les discriminations : généralisation des caméras-piétons pour les forces de l’ordre, lancement d’une plateforme de signalement des discriminations.

LE SAVIEZ-VOUS ?

2,2 MILLIONS
DE JEUNES

ont trouvé un travail entre août 2020 et juillet 2021.

525 000

contrats d’apprentissage signés  en 2020 : un record historique en France.

125 EUROS

C’est l’économie annuelle pour chaque étudiant grâce au remplacement des cotisations sociales étudiantes par la CVEC.

Découvrez les thématiques